Promenades culturelles de Pierre-Yves Jaslet

Avril – Début mai 2015

slider sorties de la société littéraire

 

Vendredi 10 avril  :

 Le Marais des Templiers

Quartier des provinces françaises, loti par Henri IV, vestiges de l’enclos du Temple, ruelles insolites et très riches hôtels particuliers de la Couture du Temple. Histoire des très pauvres chevaliers du Christ devenus richissimes et du procès scandaleux que leur a intenté Philippe Le Bel.
RV : 14h30 – métro Temple – 9,50 €

 

Lundi 13 avril :

Conférence en salle – L’apocalypse joyeuse

Vienne 1900 dans la littérature. Musil, L’homme de qualité, Arthur Schnitzer, Vienne au crépuscule, Joseph Roth, La marche de Radewski.
RV : 16h – Café le Sélect 99, Bd du Montparnasse – 9,50 € + consommation

 

Mardi 14 avril :

Exposition à la Pinacothèque, Au temps de Klimt, la Sécession à Vienne.

Le développement de l’art viennois de la fin du 19ème siècle, début de la sécession viennoise, jusqu’aux premières couleurs de l’impressionnisme. Une sélection des travaux majeurs de Gustave Klimt, de ses premières années d’études jusqu’aux grandes œuvres de son âge d’’or comme Judith (1901) ou la Frise Beethoven, œuvre monumentale reconstituée à l’échelle et présentée pour la première fois en France, ainsi que des travaux d’Egon Schiele et d’Oskar Kokoschka.
RV : 16h15 – 6, rue Vignon – 9,50 € entrée non comprise

 

Mercredi 15 avril :

Ateliers d’artistes et jardins secrets de Vaugirard, de la cité Falguière et l’église Saint Séraphin de Sarov

Les résidences de Soutine, Modigliani et du sculpteur Falguière avec accès exceptionnel à l’atelier de Soutine, en terminant par une jolie église russe cachée dans un jardin.
RV : 14h30 – métro Pasteur – 9,50 €

 

Samedi 18 avril :

Visite de l’hôtel de la Païva

Résidence fastueuse d’une des courtisanes les plus célèbres du 19ème siècle. Un exemple unique du décor Napoléon III d’une demeure privée. Etonnante histoire de Thérèse Lachman, née dans un bouge à Moscou devenue animatrice d’un salon littéraire fréquenté par les frères Goncourt, épouse d’un prince prussien, propriétaire de mines de charbon en Silésie.
RV : 9h – 25, avenue des Champs Elysées – 17,50 € entrée comprise

 

Dimanche 19 avril :

Les temples hindouistes de Ganesh et de Muthumari Ammam

Histoire de l’hindouisme et de ses rites. Une visite au cœur de la communauté Sri Lankaise déchirée entre Hindouistes Tamoul et Cinghalais bouddhistes.
RV : 10h30 – métro La Chapelle – 9,50 €

 

Mardi 21 avril :

Promenade dans le Paris des Trois Mousquetaires

Ruelles du 17ème, théâtres de la vie et des exploits des héros d’Alexandre Dumas. La rue de Tournon, cadre de l’affrontement des gardes du Cardinal et des Mousquetaires du Roi. Les résidences de d’Artagnan, rue des Fossoyeurs et Athos, rue Férou. L’hôtel de La Trémoille, proche de la maison d’Aramis, rue de Vaugirard. La superbe chapelle Saint Joseph des Carmes et l’ancien clôt des Carmes lieu de rencontre favori des bretteurs. RV : 11h – métro Mabillon – 9,50 €

 

Jeudi 23 avril :

Visite de la cathédrale arménienne

superbement restaurée dans le quartier François 1er. Construite au début du 20ème siècle grâce à un magnat du pétrole. Histoire de la plus ancienne église chrétienne nationale et d’une petite nation porteuse d’une haute culture. Visite également de l’église Notre Dame de la Consolation dédiée aux victimes de l’incendie du Bazar de la Charité, construite en style néo Louis XVI par le même architecte.
RV : 14h30 – métro Champs Elysées Clémenceau – 13,50 €

 

Vendredi 24 avril :

Exposition au musée d’Orsay Pierre Bonnard. Peindre l’Arcadie.

Considéré comme un nabi à ses débuts, se qualifiant même de nabi très japonard à cause de son goût pour les estampes asiatiques, Pierre Bonnard ne souhaitait pas qu’on le classifie. L’exposition au musée d’Orsay présente toute la palette de sa création.
RV : 14h30 – sous l’éléphant parvis du musée – 10,50 € + entrée à 11 €

 

Samedi 25 avril :

Exposition au Grand Palais Diego Vélasquez (1599 – 1660).

L’exposition met son œuvre en dialogue avec d’autres artistes de son époque. Elle se penche également sur les variations de styles et de sujets dans ses premières compositions, le passage entre naturalisme et caravagisme ainsi que son égale habilité à exécuter paysages, portraits et peintures d’histoire.
RV : 15h15 – Entrée de l’exposition – 10,50 € entrée non comprise

 

Mardi 28 avril :

Exposition à la Pinacothèque Au temps de Klimt, la Sécession à Vienne.

Le développement de l’art viennois de la fin du 19ème siècle, début de la sécession viennoise, jusqu’aux premières couleurs de l’impressionnisme. Une sélection des travaux majeurs de Gustave Klimt, de ses premières années d’études jusqu’aux grandes œuvres de son âge d’’or comme Judith (1901) ou la Frise Beethoven, œuvre monumentale reconstituée à l’échelle et présentée pour la première fois en France, ainsi que des travaux d’Egon Schiele et d’Oskar Kokoschka.
RV : 14h45 – 6, rue Vignon – 9,50 € entrée non comprise

 

Mercredi 29 avril :

Une journée à Rouen.

Le musée des Beaux-Arts, une des plus riches de province et visite de la vieille ville.
RV : 10h – Gare Rouen rive droite (arrivée du train de Paris 8h53). Train aller – retour 20 à 40 € – conférence 22,50 € -entrée moins de 10 € – repas environ 20 €

 

Mardi 5 mai :

Le Paris de Joyce de Saint-Germain des Prés à Montparnasse.

De l’hôtel Lennox à la maison d’Elsa Pound cachée au fond d’un jardin, les lieux fréquentés par Joyce et ses amis américains, passant par le restaurant Michaud lieu de rencontre des écrivains de la lost generation, les Deux Magots et Lipp, quartier général d’Hemingway, la librairie Shakespeare, l’hôtel Corneille, le pavillon de Gertrud Stein. RV ; 11h – métro Saint-Germain des Prés devant Deux Magots – 9,50 €

 

Mercredi 6 mai :

Exposition au Petit Palais Les bas-fonds du Baroque. La Rome du vice et de la misère.

A l’origine d’une production artistique inédite et stupéfiante, tant par sa diversité que par ses paradoxes et ses inventions, représentée notamment par les suiveurs du Caravage, inspirateur d’une révolution artistique au début du 17ème siècle. Soixante-dix tableaux majeurs peints à Rome par des artistes italiens, français, hollandais, flamands, allemands et espagnols.
RV : 15h30 – entrée avenue Winston Churchill dans le hall en haut de l’escalier– 9,50 € entrée non comprise

 

Jeudi 7 mai : Visite de l’appartement de Georges Clémenceau. Intégralement préservé, Clémenceau y vécut de 1895 à sa mort en 1929. Un intérieur authentique du début du 20ème siècle où le temps s’est arrêté, donnant une image de l’intégrité morale d’un homme vivant dans un cadre modeste, entouré d’œuvres d’art. RV : 14h30 – métro Passy – 15,50 € entrée comprise

 

Share This