Promenades culturelles de Pierre-Yves Jaslet

Septembre 2015

slider sorties de la société littéraire

 

Vendredi 4 septembre :

Visite des salons l’hôtel de ville et histoire de Paris d’Etienne Marcel à la Commune.

Inspirée de la galerie des glaces, la salle des fêtes où sera évoqué l’incendie de l’ancien hôtel de ville déclenché par les derniers combattants de la Commune, le décor républicain de la salle à manger célébrant le peuple au travail, le salon des arcades d’inspiration renaissance, l’escalier monumental, témoins du faste méconnu de la Belle Epoque où s’achève une tradition décorative remontant au 18ème siècle magnifiée par les moyens de l’époque industrielle et chantant l’avènement d’un ère nouvelle, le 20ème siècle.
RV : 13h45 – métro hôtel de ville (sortie rue Lobau) – 12,50 €

 

Samedi 5 septembre :

La Sorbonne,

chef d’œuvre de l’architecte Nénot, Palais académique, inauguré le 5 août 1889 pour célébrer le centenaire de la révolution. A découvrir le double escalier grandiose, la galerie des lettres peintes par Flameng qui illustre l’histoire de l’université de l’époque d’Abélard, acteur de la renaissance intellectuelle du 12ème siècle, au 19ème siècle, le salon du rectorat et la salle des actes au décor néo-renaissant ornés de toiles pompier influencées par l’impressionnisme , le grand amphithéâtre, la chapelle, dernier vestige de la Sorbonne de Richelieu, siège du tombeau du cardinal.
RV : 10h30 – 47, rue des Ecoles – 17,50 € entrée comprise

 

Dimanche 6 septembre :

Ruelles champêtres et jardins secrets du village de Passy.

Des caves des « Bonshommes » à la maison de Balzac, la rue Berton, une des plus étroites et verdoyantes de Paris au pied de la maison de l’écrivain, maisons villageoises er charmants hôtels particuliers de la rue de l’annonciation.
RV : 11h – métro Passy – 9,50 €

 

Lundi 7 septembre :

Le quartier exotique de la Goutte d’Or.

Ses « cottages », le lavoir de Gervaise, ses mosquées. La superbe salle de l’ancien Pathé Barbès transformée en magasin de chaussures, la place de l’Assomoir, les jardins de la villa Poissonnière en terminant dans les senteurs d’un marché africain.
RV : 15h – métro Barbès Rochechouart devant le Louxor – 9,50 €

 

Mardi 8 septembre :

Promenade littéraire sur les pas de Victor Hugo, de Saint-Germain des Prés à Montparnasse.

Dans le quartier où l’écrivain a passé toute sa jeunesse, rue Gozlin, face à la cour du Dragon, l’emplacement de la pension Cordier où il commence à versifier, l’immeuble au 30, de la rue du Dragon, lieu de rédaction Des odes et ballades rédigées par un ardent monarchiste, l’hôtel des Conseils de Guerre, résidence des Foucher, théâtre de ses amours romantiques avec Adèle, le 2, rue des Vieilles Tuileries où le Général Hugo arrache Victor er Eugène à leur mère, rue de Rennes et boulevard Raspail évocations de deux lieux de résidence de Victor Hugo.
RV : 14h30 Métro St Germain des Prés côté numéros impairs 9,50 €

 

Mercredi 9 septembre :

Visite de la cathédrale arménienne

superbement restaurée dans le quartier François 1er. Construite au début du 20ème siècle grâce à un magnat du pétrole. Histoire de la plus ancienne église chrétienne nationale et d’une petite nation porteuse d’une haute culture. Visite également de l’église Notre Dame de la Consolation dédiée aux victimes de l’incendie du Bazar de la Charité, construite en style néo Louis XVI par le même architecte.
RV : 14h30 –métro Champs Elysées Clémenceau – 13,50 €

 

Mardi 15 septembre :

Ateliers d’artistes de Montparnasse, de la cité de l’Astrolabe à la cantine Vassiliev.

Un univers de jardins et d’ateliers cachés à deux pas du Montparnasse connu de tous.
RV : 11h – métro Pasteur – 9,50 €

Mardi 15 septembre :

Les salons de l’Arsenal.

La chambre de la duchesse de la Meilleraie, merveille de décor du 17ème siècle située dans l’ancien hôtel du Grand Maître de l’artillerie et le salon de la duchesse à découvrir après avoir traversé les magasins d’une bibliothèque riches en souvenirs littéraires et meublés d’œuvres estampillées par les plus grands ébénistes du 18ème siècle.
RV : 14h15 – Métro Sully-Morland (entrée de la bibliothèque de l’arsenal) – 12,50 € entrée comprise.

 

Jeudi 17 septembre :

La maison La Roche, chef d’œuvre de Le Corbusier.

Construite de 1923 à 1928 pour un banquier suisse, elle est la première illustration des cinq points pour une architecture nouvelle, illustration du jeu correct, exact et magnifique des volumes articulés sous la lumière reposant sur la conception puriste d’une esthétique architecturale reposant sur l’expression de l’espace. Vie et œuvre de Le Corbusier aujourd’hui contesté, aspirant à rénover la société par la construction de villes nouvelles mais référence des architectes contemporains qu’ils se situent dans sa continuité ou le critiquent.
RV : 10h30 – 10 square du Docteur Blanche 75016 – 15,50 € entrée comprise.

 

Mardi 22 septembre :

La Sorbonne,

chef d’œuvre de l’architecte Nénot, Palais académique, inauguré le 5 août 1889 pour célébrer le centenaire de la révolution. A découvrir le double escalier grandiose, la galerie des lettres peintes par Flameng qui illustre l’histoire de l’université de l’époque d’Abélard, acteur de la renaissance intellectuelle du 12ème siècle, au 19ème siècle, le salon du rectorat et la salle des actes au décor néo-renaissant ornés de toiles pompier influencées par l’impressionnisme , le grand amphithéâtre, la chapelle, dernier vestige de la Sorbonne de Richelieu, siège du tombeau du cardinal.
RV : 14h30 – 47, rue des Ecoles – 17,50 € entrée comprise

 

Jeudi 24 septembre :

Goûter littéraire et artistique à la Coupole.

Visite du restaurant et de son décor classé monument historique. Les piliers peints témoignent de la peinture en vogue dans les années 20. Evocation de Joséphine Baker, des cafés de Montparnasse La Coupole, la Rotonde, le Dôme, de l’inauguration grandiose en 1927 du grand café parisien, des artistes et écrivains ayant fréquenté l’établissement : Fujita, Derain, Picasso, Pascin, Kisling, Giacometti, César et les nouveaux réaliste, Hemingway, Sartre, Simone de Beauvoir….
RV : 16h – métro Vavin – 21,50 € tout compris

 

Samedi 26 septembre :

Exposition à la Pinacothèque De Rubens à Van Dyck.

Près de soixante œuvres exceptionnelles et admirablement mises en valeur d’une des plus belles collections privées d’art flamand, celle de Hans Rudolf Gerstenmaier. Peintures sur bois, toiles emblématiques rassemblant paysages, natures mortes, peintures historiques ou religieuses de peintres incontournables tels Rubens, Verbruggen le Jeune, Van Der Haleb y Leon, Van Dyck, etc…
RV : 11h – 6, rue Vignon – 9,50 € entrées non comprise

 

Mardi 29 septembre :

Visite des salons de l’hôtel de Gallifet.

Construit par l’architecte Legrand, à la fin du 18ème pour un militaire originaire de Provence il est un exemple de style Louis XVI ou néoclassique, reposant sur l’inspiration antique. Façade monumentale ornée de colonnes, salle à manger dont la colonnade se développe à l’infini par un jeu de miroirs, salon consacré à la célébration de Diane et Apollon. Confisqué à peine achevé, l’hôtel est situé au cœur du Faubourg Saint Germain, quartier loti à la mort de Louis XIV et devient le siège du ministère des affaires extérieures du directoire, dont le deuxième titulaire est Talleyrand, qui y reçoit, couronné de lauriers en Italie, un certain Bonaparte….
RV : 15h – 73, rue Grenelle – 12,50 € entrée comprise

 

Jeudi 1er octobre :

Exposition à la Pinacothèque De Rubens à Van Dyck.

Près de soixante œuvres exceptionnelles et admirablement mises en valeur d’une des plus belles collections privées d’art flamand, celle de Hans Rudolf Gerstenmaier. Peintures sur bois, toiles emblématiques rassemblant paysages, natures mortes, peintures historiques ou religieuses de peintres incontournables tels Rubens, Verbruggen le Jeune, Van Der Haleb y Leon, Van Dyck, etc…
RV : 14h45 – 6, rue Vignon – 9,50 € entrées non comprise

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share This