wagner En partenariat avec la Société littéraire et La Fondation d’entreprise La Poste, l’association A l’écoute d’Augusta Holmès et de Pauline Viardo a présenté une performance autour de l’univers féminin de Richard Wagner. Ce projet soutenu par la Société littéraire a été conçu par Michèle Friang et Clément Mao-Takacs.
L’alternance de  lecture des correspondances de ou adressées à Wagner avec des extraits musicaux de son œuvre joués au piano, a permis, aux nombreux spectateurs du Studio Raspail, de suivre un beau « concert littéraire » qui  a éclairé le rapport entretenu par Wagner avec les femmes.
Lectures passionnées, morceaux de musique joués avec brio, interprétation d’une cantatrice de talent… Cette soirée, grâce à un éclairage différent de la vie de Wagner, au-delà des poncifs et des clichés, a permis à beaucoup la découverte d’un Wagner inédit. Les correspondances sélectionnées et lues avec justesse, ont apporté une meilleure connaissance de ce grand compositeur et de son univers féminin. Wagner exprime ainsi son intérêt pour les femmes, « mon art a toujours du succès après du cœur des femmes […] ; les femmes sont la musique de la vie ; elles l’embellissent par leur sympathie ; elles reçoivent tout plus ouvertement et sans condition […]. Les femmes viennent au monde comme créatures humaines et restent ce qu’elles sont ; elles seules peuvent nous enseigner ; si elles n’existaient pas, nous péririons à tourner des cornets […].  » Pour aller plus loin : http://fr.wikipedia.org/wiki/Richard_Wagner http://youtu.be/SRmCEGHt-Qk