Le 7 octobre 2013, la Société littéraire de La Poste et France Télécom a organisé le Théâtre Club, magazine parlé du spectacle vivant sur une idée d’André Degaine. Au programme, plus de 12 pièces ont été présentées au Studio Raspail ! societe_litteraire

Zelda et Scott au Théâtre La Bruyère, avec Renaud Meyer, auteur et metteur en scène

Lorsqu’il rencontre Zelda, Scott Fitzgerald est persuadé qu’elle est venue au monde pour incarner l’héroïne de ses romans. Et Zelda se laisse séduire par les promesses de gloire du dandy ambitieux. Deux ans plus tard, ils deviennent le symbole de l’Amérique des années 20, et les livres de Fitzgerald font de sa femme une légende. Les jeunes amants se jettent à corps perdus dans un univers d’illusions. Ernest Hemingway fait alors son entrée. Il devient le confident passionné, le frère de littérature, le partenaire des fêtes sans fin. Mais cette course débridée, lancée par les enfants terribles du jazz, tourne au drame. Le couple Fitzgerald est emporté par la dépression. Hemingway en devient le spectateur impuissant. Pour aller plus loin : http://www.youtube.com/watch?v=WZD947tvNfY

Attention Maître Chanteurs ! Au théâtre des Deux-Ânes, avec Raphaelle Farman et Jacques Gay, chanteurs

Cinq artistes sur scène (quatre chanteurs lyriques et un pianiste comédien) vous font revivre l’histoire de la famille Dugosier de la Glotte à travers les âges. Chaque période historique sert de prétexte à des illustrations musicales hilarantes ou émouvantes qui mettent en avant les talents de chacun et des répertoires variés allant d’Offenbach à Verdi, en passant par Bizet, Lopez ou Eddy Mitchell. Pour la première fois dans un spectacle lyrique, les spectateurs deviennent, pour un soir, les choristes de la représentation et ils se prennent au jeu. Pour aller plus loin : http://youtu.be/5CwFuwMnj3g

Le train fantôme à la Gaîté Montparnasse avec Jean-Philippe Bêche et Christophe Laubion, comédien

Un spectacle loufoque, drôle et qui fait peur. Il est interprété maintenant par cinq fous furieux ! Accrochez-vous à vos sièges ! Hilarité et horreur seront autour de vous. Sur scène mais aussi dans la salle ! Pour aller plus loin : http://www.gaite.fr/spectacle-theatre.php

Présentation de la saison au Poche Montparnasse par Stéphanie Tesson

Le premier trimestre de la saison 2013/ 2014 nous a été présentée. A l’affiche : Au Bois Lacté de Dylan Thomas, Chez les Ufs sur des textes de Jean-Claude Grumberg avec pour la première fois l’auteur sur scène au côté de sa fille Olga et de Serge Kribus, ,Duras, la vie qui va création originale de Claire Deluca et Jean-Marie Lehec, Une leçon d’Histoire de France par et avec Maxime d’Aboville, Les Contes d’Eugène Ionesco à voir et entendre dès 5 ans sans oublier la pétulante Teresina, de Fabio Marra, pièce d’amour burlesque qui s’inspire du théâtre populaire napolitain avec Sonia Palau et Fabio Marra qui nous firent le bonheur d’en présenter un extrait… Petit plus réservé aux amis de la Société littéraire : des places à demi-tarif, jusqu’au 31 octobre, en prononçant les mots magiques Oh le beau bar au moment de la réservation. Belle occasion de profiter de cette  production remarquable. Pour aller plus loin : http://www.theatredepoche-montparnasse.com/a-laffiche/

Homme et galant homme au Théâtre 14 avec Huguette Hatem, traductrice d’Eduardo De Filippo

Une compagnie d’acteurs est installée dans un modeste hôtel près de Naples. Le chef de troupe, Gennaro, vit avec la jeune première, Viola. Il y a là également Vincenzo et Florence, ainsi que Attilio, le souffleur. Ils répètent, cuisinent, font la lessive. Alberto, le jeune et riche impresario de la compagnie, est épris d’une jeune femme, Bice, qui cache à son amant son identité. Apprenant qu’elle est enceinte, Alberto la fait suivre, et se rend chez elle pour la demander en mariage. Mais Bice est déjà l’épouse du comte Carlo Tolentano. Pour sauver l’honneur de la jeune femme, Alberto est contraint de feindre la folie dans la maison du Comte, où, par une série de hasards, Gennaro est arrivé aussi. La pièce se dénoue au commissariat de police dans une folie générale où chacun, fort de la leçon, feint d’être fou pour se tirer d’affaire. Pour aller plus loin : http://theatre14.fr/saison/spectacle/homme-et-galant-homme-de-edouardo-de-filippo

Je vous entends penser au Petit Hébertot avec Elisabeth Amato, comédienne

« Pour celui qui sait voir, l’illusion est partout », assure-t-elle. Et sur une scène au fond noir, l’artiste a le don de créer un monde parallèle où la frontière entre le réel et le fantastique est extrêmement infime. Fée ou sorcière, quelle est la différence, interroge-t-elle ? « Il fut un temps où on en a brûlé pour moins que ça», rappelle Élisabeth Amato. Cette femme généreuse – on le comprend à quelques confidences lâchées ici et là -, avait déjà charmé les foules avec deux autres spectacles: Tours et détours et Fée, C’est pas sorcier. Une nouvelle fois, elle parvient à distiller du merveilleux dans un univers où l’inattendu est roi. Pour aller plus loin : http://petithebertot.com/je-vous-entends-penser/

Doute au Petit Hébertot avec Robert Bouvier, metteur en scène et comédien

Le doute. Voici une vertu longtemps cultivée, qui amena les progrès que l’on sait dans les domaines de la pensée ou de la politique et dont la société a peut-être perdu le goût ou même oublié le sens. Il est néanmoins essentiel, ce questionnement. Et c’est, entre autres, ce à quoi veut nous rendre sensible Doute qui rappelle la méfiance que doivent toujours inspirer les vérités prématurées, les certitudes hâtives et, par là, les accusations infondées. La pièce est tout le contraire d’un théâtre – prétoire où l’on condamne, mais un lieu d’hésitation. Un espace pour nos incertitudes. Une aire du soupçon. N’est-ce pas salutaire, dans une société qui préfère souvent la réponse à la question, quel qu’en soit le prix à payer ? Pour aller plus loin : http://petithebertot.com/doute/

Frida Kahlo, attention peinture fraîche au Déjazet, de et avec Lupe Velez, comédienne

Le théâtre Déjazet présente : L’histoire de Frida Kahlo et son amour de toujours, Diego Rivera, un spectacle haut en couleur et surréaliste porté par leur fusion et leur amour de l’art, défendu avec fièvre, passion et talent par Lupe Velez. « L’art de Frida Kahlo est un ruban autour d’une bombe », a dit André Breton… Et c’est Diego qui allume la mèche ! Pour aller plus loin : http://www.dejazet.com/

Ferré Ferrat Farré au Vingtième Théâtre avec Jean-Paul Farré

C’est décidé, Jean-Paul Farré présente sa candidature à la première élection du « Président de la chanson Poélitique ». Accompagné de deux musiciens, notre candidat prépare son premier meeting dans une sorte de douce joie irresponsable et inconsciente, typique de ceux qui comptent bien réaliser leurs rêves. Des chansons de Léo Ferré et de Jean Ferrat, certaines connues, d’autres moins, des chansons inédites de Jean-Paul Farré lui-même, où amour, sexe, humour et transports en commun créeront un dialogue poétique et politique pour un spectacle « Poélitiquement correct ». Pour aller plus loin : http://www.vingtiemetheatre.com/2013-2014/templates/?page=saison_premier#ferre

Les Divalala à l’Essaïon, avec ses trois chanteuses, Marion Lépine, Gabielle Laurens et Angélique Fridblatt, mise en scène Freddy Viau.

C’est un récital décalé pour trois divas allumées. Avec des chansons allant de Johnny Hallyday jusqu’à Colette Renard en passant par Claricka, Elmer Food Beat, Léo Ferré ou encore Dalida ! Les Divalala traficotent des chansons d’amour a cappella et sèment de l’humour et de l’amour en pagaille ! Une envolée polyphonique originale qui enchante les oreilles autant que le moral. Pour aller plus loin : http://www.essaion-theatre.com/spectacle-les-divalala-494.html

Clémentine tient salon à l’Européen, avec la chanteuse Clémentine

Clémentine fête la sortie de son nouvel album, Clémentine tient salon. Elle y a enregistré les chansons de création de sa nouvelle conférence de bonnes manières et de savoir-vivre. Entourée de complices musiciens, chanteurs et comédiens, elle partagera avec vous ces perles inédites. Soirée unique, le 11 Novembre 2013 à l’Européen à 20h. Pour aller plus loin : http://www.leuropeen.info/

A flanc de colline, pièce écrite par Benoit Moret et interprétée par l’auteur, Didier Brice, Caroline Maillard et José Paul

Didier Brice, qui depuis son dernier passage au Théâtre Club a reçu du Palmarès du Théâtre 2013 le prix du seul en scène pour Le journal d’un poilu, nous a fait découvrir l’univers de cette comédie, librement inspirée d’une histoire pas vraie, où chaque personnage a un objectif et que rien ne pourra détourner aussi loufoques que soient les moyens mis en œuvre pour cela. Pour aller plus loin : http://www.theatretristanbernard.fr/