Les visites culturelles

Sous la conduite de Pierre-Yves Jaslet

Visites guidées de musées, de quartiers, de monuments ou d’expositions.

Chaque mois le choix de ces balades vous est proposé.

Réservations : 01 40 05 02 98 / missives@wanadoo.fr

Tarifs adhérents de la Société littéraire.

Lundi 5 septembre : Sur les pas de Barbara, Jacques Brel et Paul Verlaine, le village des Batignolles

De la place Clichy à la maison natale de Barbara. Au pied de Montmartre, un quartier au charme provincial loti au début du XIXe siècle. L’ancien café Guerbois et la naissance de l’Impressionnisme. Plusieurs résidences du jeune Verlaine. La verdoyante cité Lemercier où vécut Jacques Brel à ses débuts parisiens. Les débuts littéraires d’Emile Zola. Le charmant square des Batignolles.

RV : 14h30 – Place de Clichy (devant le Wepler) – 12,50 €

Mercredi 7 septembre : Promenade policière dans le quartier de Montparnasse, “Pars vite et reviens tard !”.

Sur les traces des héros des romans de Fred Vargas, Simenon, Léo Malet et Jean-Paul Sartre. : l’immeuble Arvidson et la dernière scène de A bout de souffle. Vrais meurtres et vrais assassinés : bd Edgar Quinet, l’assassinat de Georges Besse. La rue de la Gaité, lieu d’action des “sonneurs”, place Ferdinand Mourlot, l’arbre de Joss Leguern et le Montparnasse mythique de Fred Vargas, rue Delambre le premier meurtre de Guy Georges et l’exploit d’Erostrate, héros de Sartre. La Boule Blanche et le Bal anthropométrique. En terminant autour d’un verre à la Coupole, cadre de la Tête d’un homme par une évocation des romans policiers et des « romans-romans” de Simenon.

RV : 14h 30 – Métro Raspail – 11,50 €

Jeudi 8 septembre : Les Salons de l’Hôtel de la Marine.  

A l’origine, siège du Garde Meubles de la Couronne Un décor fastueux, sommet de l’art du XVIIIème siècle. Siège également du premier musée parisien. Un lieu chargé d’histoire, théâtre de la saisie des armes le 13 juillet 1789 et du vol des bijoux de la couronne.

RV : 11h- 2, Place de la Concorde – 27,50 € entrée comprise

Samedi 10 septembre : Les salons du palais Royal, siège du Conseil d’Etat.

Histoire du Palais Royal commencé par Richelieu, devenu la résidence des Orléans qui reconstruisent le palais à la mesure des ambitions de la deuxième famille du royaume. Un décor grandiose : l’ancienne salle du ministère des Colonies au riche décor Second Empire. La salle de la section des Finances, exemple de décor rocaille, la salle à manger revêtue de marbre siège du Tribunal des Conflits. La salle des séances plénières, ornée de toiles néo-impressionnistes. Histoire et rôle du Conseil d’Etat.

RV : 16 h 15 – place du Palais Royal, devant les grilles du Conseil d’Etat – 17,50 € entrée comprise

Jeudi 15 septembre – Le 15 du mois dans le 15e

La rue Blomet du Bal Nègre à l’atelier de Gauguin. Une ancienne rue de Vaugirard au charme provincial. Maisons villageoises. Jardins secrets.

RV : 11 h – Métro Sèvres Lecourbe – 11,50 €

Vendredi 16 septembre – Promenade dans le Paris des Trois Mousquetaires.

A Saint-Germain-des-Prés dans le quartier où résident les quatre amis. L’hôtel des Ambassadeurs, ancienne résidence de Concini, principal ministre de Marie de Médicis assassiné sur ordre du jeune Louis XIII, évocation du deuxième duel du roman devant l’emplacement de l’Hôtel de la Trémouille, résidence du capitaine des Gardes du cardinal.

Rue Servandoni, ancienne rue des Fossoyeurs, peu modifiée depuis le XVIIème siècle, le modeste logement de d’Artagnan et de son domestique Planchet. Rue Férou où réside Athos, personnage le plus attachant.

RV : 14 h 30 – Métro Mabillon – 11,50 €

Mardi 20 septembre – Déjeuner historique gastronomique et littéraire chez Pierre Gagnaire

Apéritif : Champagne, Cocktail de poche : Gelée ambrée : huître | gingembre, royal gala, feuille de granny smith. Toast de moelle et puntarella, boudin noir basque, mousseline d’ortie.  Histoire des Champs-Élysées de Le Nôtre à nos jours.  La rue Balzac, ancienne rue Fortunée dans le quartier construit par Fortunée Hamelin, riche créole amie de Joséphine de Beauharnais

Bar de ligne poché au beurre clarifié, crevettes grises. Bisque d’oursin, topinambours écrasés, radis Yamashita. Lord Byron et Chateaubriand, grandes figures du Romantisme honorés par Fortunée Hamelin.

Tout petit gigot d’agneau de lait de Castille macéré dans un yaourt de brebis au vadouvan. Petite histoire de la gastronomie de Vattel à Pierre Gagnaire. De la cuisine moléculaire à la cuisine note à note

Quelques desserts Pierre Gagnaire. Les derniers moments de Balzac dans l’écrin doré aménagé pour Madame Hanska.

Café. Les autres habitants célèbres du quartier de la folie Beaujon de José Maria de Heredia à Raimu. 

RV : 12 h 15 chez Pierre Gagnaire au 6, rue Balzac 75008 – un chèque de 175 € à l’ordre de Pierre Gagnaire (repas boissons et conférence compris) et un de 27,50 € à l’ordre de la Société littéraire pour la conférence. Menu donné à titre indicatif, le menu sera actualisé début septembre.

Samedi 24 septembre : L’atelier de Chana Orloff (1888-1968).

Le bâtiment lui-même est un chef-d’œuvre d’Auguste Perret, pionnier de l’architecture en béton armé. Au cœur de la villa Seurat, cité d’artiste construite dans les années 20 où vécurent et travaillèrent Jean Lurçat, Goerg et Gromaire, Chaïm Soutine, Anaïs Nin, Henri Miller. L’atelier abrite l’essentiel de l’œuvre de Chana Orloff, née dans une famille juive d’Ukraine, grande représentante de l’Ecole de Paris, sculpteur restée fidèle à un art figuratif (figures de femmes, portraits, animaux), caractérisé par la pureté, la simplicité et l’expressivité du trait.

RV : 14 h 30- 7 bis, villa Seurat 78014 Paris – 17,50€ entrée comprise

Dimanche 25 septembre : L’hôtel de La Païva.

Résidence fastueuse d’une des courtisanes les plus célèbres du XIXe siècle. L’étonnante histoire de Thérèse Lachman, née dans un bouge à Moscou, finalement épouse d’un prince prussien propriétaire de mines de charbon en Silésie, qui devint animatrice d’un salon littéraire fréquenté par les frères Goncourt. Un hôtel particulier des Champs Elysées au décor grandiose.

RV : 10 h – 25, avenue des Champs Elysées – 22,50 € entrée comprise